DEYI 德逸 travaille avec plusieurs artisans du Guizhou, l'une des régions les plus pauvres de Chine. Cette région est connue pour être le berceau de plusieurs communautés autochtones : Miao, Yao, Dong, Gejia... Ces peuples ont un patrimoine textile unique et très ancien : tissus plissés, teinture à l'indigo, batik, broderies, entre autres. Ce patrimoine culturel unique au monde est menacé de disparaître dans un avenir proche, à l’ère de la globalisation. Notre principale mission est de collaborer avec les artisans locaux pour préserver leur artisanat traditionnel. 

 

Notre projet est construit en opposition au phénomène croissant d'appropriation culturelle dans l'industrie de la mode. D'une part, nous utilisons les techniques et tissus traditionnels des communautés autochtones pour nos créations contemporaines, d'autre part, nous donnons aux communautés locales, en particulier aux femmes artisans, les moyens de devenir les principaux acteurs de leur développement social et économique. Nous leur offrons un salaire qui leur permette de vivre dignement et aspirons à construire une collaboration de long terme avec elles. 

 

L'achat de pièces DEYI 德逸 est un acte d’engagement pour préserver l’héritage culturel des minorités et contribuer à l'autonomisation des femmes artisans dans la Chine rurale.